JEAN LHASSA

Sans titre-1.jpg

Jean Lhassa est enseignant, professeur de français.
Il est aussi nouvelliste, romancier, essayiste et critique de cinéma.
On lui doit notamment un essai sur le western italien ("Seul au monde dans le western italien", 1983, éditions Grand Angle, Belgique) et un autre sur le compositeur Ennio Morricone, paru chez Pierre-Marcel Favre en Suisse, en 1989.
Il a publié au Centre d’Art d’Ixelles plusieurs recueils de nouvelles fantastiques coécrits avec Mythic, scénariste BD réputé.

IL NEIGERA DANS
TON JARDIN

ROMAN

Une nonagénaire en bonne santé qui réclame l’euthanasie, un pastis à boire sur les cendres

d’un vieil ami, un arbre pour se réfugier et y contester la folie des investisseurs, une bombe atomique tant redoutée et finalement survenue, une Chine toujours dans l’hypocrisie de ses répressions, un enseignant qui voudrait repartir à zéro, un fou de la gâchette qui entend tirer les chats comme des canards, un mythomane qui trouve enfin la vérité de ses mensonges dans le suicide,  un collectionneur qui comprend à ses frais le prix de tout ce qu’il a chiné, l’aveu qu’on n’a jamais osé se faire que dans ses rêves, le 24 décembre qui vous punit, retrouver sa mère défunte au bout de milliers d’escaliers, autant de nouvelles et autres qui partent de situations réelles et se concluent de façon fantastique mais, au fond, pas si fantastique que ça…

Broché – 242 pages

il neigera dans ton jardin.bmp

Commandez maintenant

SESSORO

RECUEIL DE NOUVELLES

Sessoro, L’ascenseur, Le manteau, Désir félin, Le trou, Extrême Amazone… Une trentaine de nouvelles écrites avec les tripes, à mi-chemin entre la réalité et le fantastique, l’étrange restant inexpliqué. Tous ces récits sont ancrés dans le réel mais ils s’en distancient par l’effet du rêve, présent tout au long du recueil. Comme si on voyait les choses dans un état second. L’univers de Jean Lhassa est meublé de souvenirs.Non sans une certaine ironie, certaines de ses nouvelles sont taillées avec un bistouri sur la table d’opération.

Un livre à dévorer toutes griffes dehors.

Jean Lhassa a enseigné plus de trente-cinq ans.

Il a également été journaliste pour différents médias.

Broché – 244 pages

sessero.bmp

Commandez maintenant

LA PRIÈRE QUI TUE

ROMAN

Vous pouvez aimer les blondes sans qu’il s’agisse nécessairement de femmes blondes. Il se peut que vous perdiez vous aussi la raison en servant une baronne pas comme les autres. Un absent peut tout à coup être d’une présence qui ne sera visible que de vous-même. Une invitation en toute élégance deviendra la pire des tortures pour votre invitée. Une rencontre que vous croyiez d’amour sera pour le moins une fatale rencontre. Mais quand tout est fini pour vous, sachez qu’une nouvelle vie reste possible. Et une épouse accidentellement décédée aura son dernier mot à vous dire. Méfiance, un miroir sera toujours indiscret dès que vous vous complairez devant lui. Un dernier concert, une dernière course, les derniers instants auront tout l’air d’un début et non d’une fin. Car un retour, un second tour, ne sont jamais à exclure, qui que vous soyez. Autant de petites nouvelles et autres qui, comme Ponce Pilate interloqué devant Jésus, vous amèneront à vous interroger sur la vérité des choses.

Broché – 353 pages

la priere qui tue.bmp

Commandez maintenant

SHORT AND VERY SHORT STORIES

RECUEIL DE NOUVELLES

Le rêve et l’éveil sont souvent très proches l’un de l’autre. Parfois confuses, mêlées, interchangeables, ces deux réalités n’ont pas de frontière bien distincte. Et l’individu s’y perd, comme ses cauchemars, ses fantasmes, ses désirs avouables et inavouables. C’est ce que ces petites histoires tentent d’explorer et de comprendre tant que faire se peut. Au lecteur de s’y retrouver ou même de se les approprier.

Broché – 132 pages

short et very short stories.bmp

Commandez maintenant

PENSÉES ET APHORISMES

Essai

La pensée en quelques petits mots. Facile, rapide, succincte. Marc-Aurèle, en son temps,

La Rochefoucauld dans le sien, sont pour moi les maîtres à penser du genre. Et comme disait Picasso, trois règles peuvent s’imposer à cette technique, le savoir, le savoir-faire et le savoir-connaître. Je n’ai probablement aucune de ces trois compétences. Mais ce que j’ai apprécié et pratiqué dans l’aphorisme, c’est le raccourci, c’est la faculté de dire beaucoup avec peu et en toute sincérité. Vérités d’un instant qui se fixent pour toujours. Au temps de vérifier si elles méritent cette éternité.

Broché – 245 pages

pensées et aphorismes.bmp

Commandez maintenant